Just another WordPress site

Réalité enfant-parents

Romane à la Ronde

Romane est une enfant qui a été diagnostiqué avec une déficience intellectuelle moyenne et troubles connexes. Romane va donc dans une école particulière pour les enfants de déficiences moyennes et lourdes.

Dès le mois de mars, elle commence à parler du camp de jour, elle a déjà hâte d’y revenir. Lors d’une brève entrevue avec le père de Romane, ce dernier nous a expliqué les effets positifs de sa présence à chaque année.

Sur neuf semaines de camp de jour, Romane a été présente à six d’entre-elles. Selon le père, elle se développe et progresse au cours de l’été. Lors de l’année scolaire Romane va dans une école spécialisée mais ses compagnons de classe sont parfois aux prises avec des difficultés plus lourdes que les siennes. Alors, lors de son passage au camp de jour, elle se sent comme si elle était partie intégrante de l’équipe. Elle suit le groupe partout où il va, elle fait toutes les activités avec eux malgré le fait qu’elle nécessite l’aide d’un accompagnateur. Elle n’est pas maternée comme à l’école, elle se dirige vers la normalité. Tout en étant avec des jeunes qui n’ont pas la même réalité qu’elle, elle est pleinement intégrée. Malgré sa condition particulière, elle ne fait pas l’objet de moqueries ou de railleries bien au contraire, elle est acceptée et respectée.

Or, chaque matin, elle se lève avec la hâte de venir rejoindre son groupe et faire les activités proposées. Elle revêtit son chandail du camp de jour avec enthousiasme. Elle adore les grandes sorties comme les glissades d’eau et les croisières mais elle affectionne particulièrement la Ronde! Ce fût la dernière sortie de l’année et le sourire sur cette photo peut témoigner du plaisir qu’elle avait d’y être!

Toujours selon le papa de Romane, ce service offert par le Centre du Plateau est plus qu’essentiel et nécessaire. Le camp de jour permet à Romane d’être pleinement intégrée, et lui confère un environnement stable ce qui a tendance à améliorer son comportement. Le soir, elle revient à la maison heureuse d’avoir eu une magnifique journée mais elle a déjà hâte aux activités du lendemain.

Il y aura toujours un travail de sensibilisation à faire dans le cas des Enfants à défi toutefois, les jeunes n’ayant pas la même réalité que Romane (et des autres que nous accueillons) commencent à être sensibilisés dès leur jeune âge et à respecter la différence.

Romane fait parti des nombreux Enfants à défi que nous avons accueilli au camp de jour depuis quelques années et les impacts positifs de leur participation nous amène à travailler encore plus fort pour assurer la pérennité de ce programme qui nous est si cher.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress